Bien-être

Travail à distance

Santé mentale et perfomance

LRH

Article par Nabih Haidar

Les problèmes de santé mentale se cachent souvent en pleine vue.

Ceci ne veut pas dire que les effets ne se révèlent pas, ils ont cependant tendance à être mal interprétés.

Quel est le lien entre la santé mentale et la productivité au travail ? Le bien-être joue-t-il un rôle important dans le contexte plus large de l’organisation ?

Lorsqu’on accorde de l’importance à la santé mentale de nos coéquipiers, une myriade de bénéfices se présentent.

Qui souffre ?

Le sujet de la santé mentale au travail est pertinent beaucoup plus de personnes que nous ne le pensons

En effet, environ 45 % des employés aux États-Unis déclarent que l’anxiété  ou la dépression nuit à leur productivité au bureau, tandis que près d’un employé sur cinq (18 %) atteste que l’anxiété ou la dépression interfère avec son travail plus que souvent. De plus, près d’une personne sur deux se dise anxieuse au Québec.

Il est aussi important de noter que les minorités visibles sont plus susceptibles de souffrir de troubles de santé mentale au sein du travail, accentuées par les obstacles sociaux préexistants.

Comment savoir ?

Il existe une méthode pour évaluer l’impact du milieu du travail sur la personne connue comme l’échelle de stress au travail. Ce barème permet aux individus d’évaluer le degré de stress auquel ils sont confrontés dans les différents domaines du travail.

Certains paramètres comprennent les problèmes avec les supérieurs, les conflits entre l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, les problèmes avec les collègues et la pression sur les performances.

Ces différents aspects aident à définir les paramètres desquels l’individu évalue son bien-être au sein de l’espace de travail.

Problèmes avec les supérieurs

Les problèmes entre les supérieurs et les employés sont souvent la cause principale du malaise au travail. Les relations entre les individus au sein du lieu du travail sont instrumentales dans un milieu de travail positif.

La communication aide à résoudre les enjeux entre les membres d’une organisation.

Lorsque les demandes des gérants ne sont pas nécessairement faisables, ou que les exigences du travail sont trop demandant de leurs employés, une conversation honnête peut aider à résoudre les craintes et apaiser les soucis.

Équilibre entre vie professionnelle et privée

L’équilibre entre les exigences de travail et la vie personnelle des individus est fondamentale pour le bien-être au travail. Les préoccupations personnelles peuvent avoir un impact considérable sur la performance au travail.

Lorsque les employés sont capables d’équilibrer le travail et la vie personnelle, ils accordent une attention suffisante aux préoccupations personnelles et aux exigences professionnelles.

Problèmes avec les collègues

La culture de l’équipe joue un rôle important pour le bien-être au sein du travail. Une culture positive crée une équipe inclusive, qui engage ses membres et assure la bienveillance.

À l’opposé, une culture négative rend l’esprit d’équipe obsolète, où la valeur d’un membre de l’équipe est évaluée en comparant ses performances avec celles de l’autre.

La limite entre l’esprit d’équipe et la rivalité réside dans la volonté de comprendre l’autre en tant que personne avant tout et de comprendre que la valeur de la personne dépasse celles de ses performances.

Les équipes qui se concentrent sur l’entraide et le succès mutuel créent un environnement de travail positif qui permet aux membres de libérer leur plein potentiel et de trouver leur bien-être collectif et personnel.

Pression sur les performances

Des attentes peu réalistes peuvent rajouter des pressions malsaines et déraisonnables sur l’employé, causant ainsi plus de stress et de malaise.

L’augmentation de la charge de travail, les heures de travail plus longues ainsi que mettre trop de pression sur l’individu peuvent laisser les employés physiquement et émotionnellement épuisés.

Ce problème est exarcebé au sein d’équipes qui mettent plus d’importance sur la performance que l’individu. Les membres de ces équipes se trouvent en concurrence avec leurs coéquipiers, accentuant leurs inquiétudes selon leurs performances.

L’anxiété et le stress affectent la performance des employés puisqu’il ils ne peuvent plus travailler efficacement. De plus, le stress lié à la performance s’ajoute à l’angoisse général, créant alors un cercle vicieux de malaise.

Comprendre pour mieux agir

Lorsqu’on comprend et accepte les effets de la santé mentale au travail, on est mesure de commencer à implémenter des mesures pour assurer le bien-être de ses coéquipiers.

Ces mesures peuvent être instaurées au niveau personnel tout comme elles peuvent l’être au niveau collectif de l’organisation.

Les entreprises peuvent motiver leurs employés à s’engager dans des activités physiques pour combattre leurs troubles. Ces activités peuvent être menées par l’individu seul, ou peuvent prendre la forme d’exercices d’équipe pour stimuler l’entraide.

Les employeurs peuvent également orienter leurs équipes vers des ressources de bien-être et des événements de formation professionnels qui leur permettront d’accentuer leur carrière.

La culture de l’entreprise joue un rôle instrumental dans le bien-être de ses membres. Adapter  sa culture d’entreprise pour mieux considérer le bien-être au travail ouvre la porte pour une équipe inclusive qui communique mieux et qui prend soin les uns des autres.

Santé personnelle, bien-être collective

Les chefs d’entreprise doivent placer le bien-être mental au premier plan de leurs stratégies de gestion afin de tirer le meilleur de leurs équipes.

Les équipes qui s’épanouissent au travail sont d’abord menées par l’influence positive des gestionnaires. Une équipe récompensera les dirigeants qui ont mis en place les paramètres pour leur réussite.

Des employés plus heureux et moins stressés entraînent une augmentation de la productivité, ce qui joue un rôle important sur les revenus et donc la croissance de l’entreprise.

Enfin, la culture de l’organisation pourra changer d’une qui ne se soucie que des performances à une culture qui se soucie du bien-être de ses membres. Cette culture renforcera votre positionnement, tout en embellissant votre marque employeur.

____________________

La Relance Humaine tient fière à sa mission de relancer le bien-être de la société québécoise au travail. Pour reprendre le succès collectif, il est important de faire preuve d’empathie et de bonne volonté. Grâce à l’entraide et à l’unité, nous pouvons redémarrer la Relance du Québec.

Devenez Relanceur!

Publié 17 August, dans le catégorie Collaborateur