Aide

Travail à distance

Comment personnaliser votre image de marque sur LinkedIn ?

V3Stent

Article initialement publié ici.

Une image personnelle percutante en quelques caractères

Dans la multitude de réseaux sociaux et de profils dans laquelle nous sommes plongé.e.s, l’importance de la photo de profil et de l’image de couverture pour construire votre marque personnelle n’est plus à prouver.

Mais sur certains réseaux, notamment LinkedIn, la qualité et la crédibilité de votre image passe aussi par deux autres éléments à personnaliser à votre avantage afin de transformer les membres de votre audience en prospects.

Votre titre et le résumé personnel

Le titre est la chaîne de caractères que vous pouvez trouver juste en dessous de l’image de votre profil qui a une limite de 120 caractères, et le résumé est le corps plus grand du texte sous le titre, et il a une limite de 2000 caractères.

Ils offrent une excellente occasion de vous présenter, vous et votre entreprise, et de transformer une visionneuse de profil en tête d’affiche.

Heureusement pour vous, la plupart des gens n’ont aucune idée des opportunités qu’ils laissent derrière eux.

Dans ce bref article, nous verrons comment intégrer ces éléments de votre profil personnel dans l’effort de construction de votre marque.

Tout d’abord, familiarisons nous avec le premier concept qui nous sera utile.

Référencement sur plateforme

SEO signifie Search Engine Optimization. C’est la pratique de faire en sorte que le contenu d’un site Web puisse être facilement découvert sur un moteur Search.

Le même principe s’applique à toutes les plates-formes qui disposent d’une fonction de recherche intégrée. Si vous cherchez quelque chose sur YouTube, le moteur de recherche sur la plate-forme vous donnera les résultats les plus pertinents pour votre requête.

Mais qu’est-ce qui rend un résultat plus pertinent que l’autre ?

C’est l’un des secrets les mieux gardés de Google.

Il y a beaucoup de guides qui vous disent comment organiser votre site web et votre contenu, mais il n’y a pas de recette exacte parce que si tout le monde se classe premier, personne ne se classe premier.

Donc, comme vous pouvez l’imaginer, les mêmes principes s’appliquent sur LinkedIn, et d’autres réseaux sociaux, même si c’est d’une manière plus simpliste.

Si vous voulez être trouvé par des prospects intéressés par vos services de social selling ou « marketing des médias sociaux », vous devriez avoir ces mots clés dans votre titre et d’autres mots clés connexes dans votre résumé.

D’autres sections, cependant, ont une importance primordiale lorsqu’il s’agit d’optimisation de mots-clés tels que la section des compétences, la section des recommandations et la section des endossements.

Mais trouver les mots-clés pour lesquels vous voulez classer est la partie facile, le vrai défi vient quand vous essayez de transformer ces mots-clés stériles en un texte qui transformera les visiteurs en prospects.

Et c’est là qu’entre en jeu le deuxième concept.

Raconter des histoires

Depuis la nuit des temps, ou du moins depuis que les premiers humains ont su structurer leurs bruits gutturaux en mots et en phrases, les histoires ont été la meilleure méthode pour transmettre des informations d’un individu à l’autre.

Le premier témoignage d’écriture date d’environ 3200 av. J.-C. en Mésopotamie, aujourd’hui l’Irak, alors que la communication orale peut avoir commencé entre 100.000 et 200.000 ans auparavant.

Ainsi, comme vous pouvez le constater, la tradition orale a eu plus de temps à développer que la tradition écrite.

En même temps, notre cerveau réagit différemment lorsqu’il est exposé à des histoires et à des rapports.

Quelle est la différence entre une histoire et un reportage ?

Une histoire est une cascade d’événements enchaînés par causalité.

Un rapport est une série d’événements ordonnés dans une ligne de temps.

Lorsque nous sommes exposés à un rapport, comme une présentation, notre cortex auditif est actif, car nous écoutons, ainsi que la région du cerveau de Wernicke où les mots sont traités. Mais quand nous entendons une histoire, d’autres régions du cerveau sont activées en fonction des stimuli présents dans l’histoire.

Ce qui signifie que vous utilisez davantage votre cerveau lorsque vous écoutez une histoire. Et parce que vous vivez un événement cérébral plus riche, vous profitez davantage de l’expérience, vous comprenez mieux l’information et vous la conservez plus longtemps.

Et c’est parfait pour vendre votre produit.

OK. Mais concrètement?

Maintenant que nous avons établi pourquoi le référencement sur plateforme et le storytelling sont importants, il est temps de discuter de comment encadrer les informations que vous aimeriez mettre dans votre titre et résumé.

1) Qui êtes-vous? Que me voulez vous?

Ce sont les questions que se posent les personnes qui consultent votre profil. Et vous devez y répondre assez rapidement, sinon, ils vont rebondir.

Personne n’a de temps à perdre sur un profil qui dit “Creative Disrupter”, “Jack of all Trades” ou a un suffixe tel que “Guru”, “Ninja” ou “Licorne”.

Utilisez plutôt vos titres officiels et les mots-clés couramment utilisés dans votre domaine. Cela aidera vos prospects à comprendre ce que vous faites en un coup d’œil.

2) Que faites-vous?

Après avoir réalisé qui vous êtes, les téléspectateurs veulent savoir ce que vous faites, ce que vous vendez et comment vous pouvez les aider.

Ils ne se soucient pas de vous ; ils se soucient seulement de ce que vous pouvez leur fournir et de la façon dont vous pouvez résoudre leurs problèmes. C’est la raison pour laquelle vous devez être précis et préférer des formules du type « J’aide les SEM à structurer leur processus de vente et à créer un pipeline de prospects en mettant en place des outils et des meilleures pratiques d’intelligence artificielle et de ML », à des phrases toutes faites comme » J’aide les entreprises à vendre davantage ».

3) Pourquoi vous?

Maintenant que vous avez attiré l’attention du spectateur, pourquoi devrait-il faire attention à ce que vous avez d’autre à dire?

Êtes-vous différent.e des autres? Comment? Comment votre produit/service les aidera-t-il à réussir? Et avez-vous des témoignages pour prouver vos affirmations?

En répondant à ces questions, vous pourrez faire un grand pas en avant dans l’établissement de votre marque personnelle.

Bien sûr, ce n’est qu’une pièce du puzzle. Pour établir une marque personnelle forte, vous avez besoin de mettre beaucoup d’efforts dans votre machine de marketing de contenu. Vous devez vous établir en tant qu’expert en la matière et pour ce faire, vous devrez commencer à diffuser du contenu qui aidera votre auditoire.

Rédigez des billets de blog, créez des vidéos ou enregistrez un podcast et diffusez-les sur votre plateforme de publication préférée, puis partagez-les sur votre flux et dans les groupes LinkedIn, qui étaient morts depuis un moment mais qui semblent revenir.

Avoir un titre et un résumé percutants peut être un petit pas pour vous, mais c’est un pas de géant pour votre marque personnelle.

Publié 26 October, dans le catégorie Collaborateur